L’abbé Boudet et la KABBALE : le nombre 345

 

Page 69 de son livre ''la Vraie Langue Celtique et le Cromleck de Rennes-les-Bains'', Henri Boudet, curé  du village, évoque pour la première fois la vie de Moïse et l'origine de son nom, précisément au paragraphe V :

https://static.onlc.eu/rennes-chateauNDD/optimised/132856712131.jpg

Nous sommes à la page 69 et au centre de la page, débute le paragraphe V, ainsi 69 et 5 constituent les principales valeurs numériques de cette page ; constatons que dès la première ligne l’abbé semble nous indiquer de multiplier :

exécutons l’indication 69 x 5 = 345

J’envisageais dans un premier temps que l’abbé souhaitait mettre en évidence le triangle isiaque (triangle rectangle dont les côtés sont aux proportions 3-4-5). Ce qui confirmait bien nos découvertes puisque la disposition de nos trois points sur le terrain constitue justement un triangle isiaque.

Pour mémoire : le domaine de l’abbé Saunière à Rennes le Château met en évidence un triangle https://static.onlc.eu/rennes-chateauNDD/optimised/132856524578.jpgisiaque ... induisant la démonstration que le plan du domaine est bien une carte s’appliquant au terroir de Rennes les Bains (éléments inédits figurant dans ''la clef du domaine'' juillet 2009).

Souvenons nous aussi de la station X du chemin de croix de Rennes le Château et des chiffres 3, 4 et 5 représentés sur les dés.

La suggestion du nombre 345 par l’abbé Boudet (nous verrons ultérieurement qu’elle ne fut pas unique) en cette page 69 n’est donc pas hasardeuse et pourrait renvoyer à ce fameux triangle (celui formé par nos points sur le terrain).

 

Guématria

Mieux encore ... à la lumière des récentes découvertes de Gérard concernant la kabbale au sein de ‘’La vraie langue celtique’’ (Des artistes et des pierres dans le Razes) le dessein de l’abbé Boudet nous apparait plus nettement, illuminé d’une ingénieuse clarté :
en effet, dans la kabbale le nombre lié à Moïse est 345 (la guématrie de Moïse est de 345)!

L’abbé Boudet, alors même qu’il évoque la naissance de Moïse et l'origine de son nom, parvint, par un choix de page et de paragraphe judicieux, à suggérer le nombre kabbalistique de celui-ci !
Remarquable prouesse ! Et l’on devine les heures passées, les années même, à concevoir son fabuleux puzzle.

Triple notion de reflet

Le nombre de Moïse 345 est considéré comme le reflet de celui de Dieu 543 ... l’abbé avait plusieurs possibilités pour engendrer un 345 dans ses écrits (il aurait pu utiliser le fait que 15x23=345, ou bien 3x115), mais il choisit 69 x 5 et donc la page 69 pour aborder la vie de Moïse ... il choisit ainsi les deux valeurs numériques symétriques pour évoquer celui qui serait le reflet de Dieu :
en effet le 69 est un nombre que l’on peut considérer comme symétrique (par une symétrie centrale), et le 5 écrit en chiffre romain V est lui aussi symétrique (par une symétrie axiale).

D’où une volonté évidente d’insister sur cette notion !

L'abbé Boudet suggéra également des 3-4-5 sur la carte en annexe de La Vraie Langue Celtique : voir à ce sujet la légende de la carte et 3-4-5

Autres mises en évidence du 345

Mais ce n’est pas tout puisque l’abbé utilisa aussi les autres possibilités s’offrant à lui pour suggérer à nouveau le nombre 345.
En quelques mots :

Page 23 VLC : les valeurs numériques de la note de bas de page donnent 1 et 5 soit 15
et 23 x 15 = 345

Page 15 VLC : avant dernière ligne, il nous alerte en surélevant une virgule, puis enchaine avec deux et trois d’où 23
et 15 x 23 = 345

Page 115 VLC : l'abbé Boudet insiste 3 fois : ''ajouter, accumuler, entasser'', ce qui indique de multiplier par 3, mais il accentue encore afin que l’on ne se trompe pas : un apostrophe devient un petit 't' initiale du mot trois ! mais aussi du mot triangle
un peu plus bas, l'abbé insiste encore en écrivant le chiffre trois !
et 115 x 3 = 345

Il n’est pas question de Moïse dans ces pages là, son objectif serait-il d’évoquer le triangle isiaque ou bien nous renvoyer de nouveau au prophète ? A moins que les deux notions soient liées ...

Thierry Espalion

Autres observations détaillées de la VLC :

Gincla, Boudet et lucifer

L'abbé Boudet et la kabbale : le nombre 314